Le blog EXPLORE : l'actualité de la veille économique, commerciale et concurrentielle.

Grand Paris : de la vision aux projets réels

SHARE
, / 2778 0

Quels sont les projets de construction identifiables au regard des futures infrastructures de transport ?

Les acteurs du Grand Paris souhaitent, d’ici 2030, réinventer et fédérer le territoire d’une Région Capitale pour créer une véritable métropole écologique et sociale du XXIème siècle aux retombées économiques et immobilières vertigineuses. EXPLORE propose une vision originale de ce « territoire de projets » en le confrontant à la réalité des opérations immobilières identifiables à ce jour.

La vision

Conçu comme la colonne vertébrale du Grand Paris et présenté dans sa forme finale en mars 2013, le Grand Paris Express va doter la capitale et sa banlieue de 200 kilomètres de nouvelles lignes de métro. Ainsi, en améliorant considérablement l’offre des transports sur tout le territoire et en raccourcissant les temps de trajet, le Grand Paris Express concrétisera les nouvelles dimensions de la ville.

Dans les faits, le projet porté par la Société du Grand Paris passe par de larges prolongations des lignes de métro existantes ainsi que la création de quatre nouveaux axes. La ligne 14, entièrement automatisée depuis sa création, se verra considérablement allongée au-delà de ses deux terminus actuels, et la future ligne 15 encerclera presque entièrement la capitale.

Les deux aéroports de Paris seront accessibles par les nouvelles voies du Grand Paris Express, et le réseau RER sera modernisé.

Un calendrier précis de construction de ces lignes est arrêté, s’étendant jusqu’en 2030. Quant au budget estimé pour ce nouveau réseau, il dépasse les 22 milliards d’euros.

Les gares : fer de lance de vastes chantiers à venir

Le parcours du Grand Paris Express sera ainsi jalonné de 72 nouvelles gares. Les abords de ces gares feront l’objet d’un aménagement urbain spécifiquement étudié. Situées dans les centres villes dont elles renforceront le dynamisme, dans des tissus urbains en requalification ou bien dans des quartiers en devenir, les gares seront le fer de lance d’un projet de construction plus vaste sur les parcelles acquises par la Société du Grand Paris.

Bordant les futurs tracés des transports autour de la capitale, de nouvelles zones engagent des transformations majeures.

Amenés à exprimer leurs idées par l’association d’entreprises Paris-Île-de-France Capital Economique, 27 grands noms de l’économie tels Thalès, Veolia, Fedex ou Dassault Systèmes travaillent à l’évolution du territoire entourant l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle. Il s’agit de poser les jalons d’initiatives concrètes concernant les connexions de la région avec l’aéroport, et d’engager les acteurs publics et privés locaux à travailler ensemble.

Quels projets à courts-moyens termes ?

L’ampleur de ce projet sans commune mesure laisse rêveur : on estime le potentiel d’emplois supplémentaires sur ce territoire à près de 130.000 d’ici 2030. Pour autant, il peut sembler difficile de mesurer dès aujourd’hui l’impact de ce « grand projet »…

Partant des contours du Grand Paris, EXPLORE s’est essayé à cartographier tous les projets identifiés et dont l’échéance prévisionnelle de livraison est connue. Sans préfigurer des impacts à long terme, il est intéressant de localiser les projets sur l’ensemble des communes concernées, et plus encore d’y associer la présence des infrastructures de transports.

La carte interactive ci-dessous présente les projets détectés et qualifiés par les équipes d’EXPLORE des projets présents sur le périmètre du Grand Paris, en distinguant les Bureaux et locaux d’activités, le résidentiel et les commerces. Apparaissent également les infrastructures de transport : les lignes 11, 14, 15 et 18, ainsi que l’implantation prévisionnelle des futures gares désignées par un point entouré du périmètre de 800 m :

titre-grandparis

légende-grandparis

Visualiser la carte en plein écran.

 

A ce jour, EXPLORE identifie :

  • 697 projets livrables en 2017 pour une surface totale de 2 160 018 m²
  • 496 projets livrables en 2018 pour une surface totale de 2 728 437 m²
  • 170 projets livrables en 2019 et au-delà pour une surface totale de 2 317 359 m²

En première analyse, et sans surprise, il est encore difficile de distinguer de réelles polarités de projets immobiliers autour des projets d’infrastructures de transport, au delà de zones déjà attractives ; les communes qui portent à date la plus grande volumétrie de surface à venir sont Chatenay-Malabry (307 000 m2), Puteaux (303 000 m2) et le 14ème arrondissement (262 000 m2). Viennent ensuite le 14ème arrondissement, Aubervilliers, puis les 12ème et 13ème arrondissements. Première commune du 93, Saint-Denis n’apparaît qu’à la 7ème place avec à peine 200 000 m2.

L’effet « Grand Paris » doit être observé dans la durée, il sera particulièrement intéressant d’en mesurer les évolutions dans les années à venir et voir comment la vision tiendra ses promesses… EXPLORE vous donnera régulièrement rendez-vous dans les quinze prochaines années pour établir des points à date de l’évolution des projets !

Sources de l’article

Société du Grand Paris

Observatoire des quartiers du Grand Paris – Apur

Atelier International du Grand Paris

 

The following two tabs change content below.
Lecteur du Pôle Indexation depuis son arrivée chez EXPLORE en 2013, Victor décortique chaque jour des centaines d'articles de presse de tout horizon à la recherche de projets immobiliers ou de l'actualité économique des grandes et petites entreprises.

Derniers articles parVIctor Avron (voir tous)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.